ZAPPING

Les projets collectifs de l’ESAC :

Au cours des projets collectifs encadrés, les étudiant×es sont confronté×es à des metteur×ses en scène, chorégraphes ou artistes de cirque, choisi×es pour leur qualité artistique et leur capacité à les diriger dans une démarche de création. Ces mises en situation visent à exposer l’étudiant×e à des langages artistiques originaux qu’iel peut utiliser pour exprimer sa créativité tout en ayant conscience de l’ensemble du groupe créatif avec lequel iel évolue. Ces projets donnent lieu à des présentations publiques et permettent d’appréhender toutes les facettes d’un spectacle de cirque contemporain. De l’écriture à la réalisation, l’étudiant×e prend part à la conception, la construction et la mise en place du spectacle, iel est interprète au service d’une mise en scène.

Cette année, le collectif des 3ème année est mis en scène par Claudio Stellato.

 

Description : 

Une phrase comme base de travail : “I can be whatever I want, when I want”.

Le corps et les sentiments sont poussés plus loin, à la recherche d’autres langages circassiens. C’est un projet qui veut encourager les artistes à faire face aux différentes techniques d’expression du monde du spectacle.

Vous n’y trouverez aucun message politique ou social, mais simplement une vision artistique de qui l’on est dans ce délire que l’on appelle “vie”.

 

Représentations :

– vendredi 15/12 à 20h
– samedi 16/12 à 20h
– dimanche 17/12 à 15h
– mardi 19/12 à 19h
– mercredi 20/12 à 19h

 

Distribution :

Mise en Scène : Claudio Stellato

Interprétation : Sarah Alessandria, Marylou Aupic, Ellen Barnard, Katell Boudrandi-Saj, Catarina Da Cunha Figueiredo, Emilia Dawiec, Marceau Ehrmann, Aapo Honkanen, Gaia Lorenza Ierace, Daniele Ippolito, Isabela Leles Amaral, Minna Marjamaki, Anne Marjamaki, Franco Pelizzari Del Valle, Gabriel Lorenzo Pereira De Souza Chagas & Catarina Vilas Boas Vieira Pinto.

Assistance à la mise en scène : Alessandro Travelli, Roberto Magro, Valentina Barone, Margot Janssens , Nicanor De Elia, Anne Catherine Jornot, Xavier Lavabre, Joan Catala, Ute Classen.

Construction scénographique : Camille Neumann

Création lumière : Hugo Oudin

Direction de production : Benoît Escarmelle

Direction technique : Jean-François Keller

Régie générale : Sarah Faucon

Photographies et teaser : Stanislav Dobak

Production : ESAC

SUCRIC

ESAC & not standing / Alexander Vantournhout

Having studied both at ESAC and P.A.R.T.S., Alexander Vantournhout’s physical language bears the influence of both contemporary dance and circus. In 2022 he’s returning to ESAC to collaborate with the third year students, who’re the final year of their training. Together they re-imagine the circus apparatus and question how the discipline they studied for many years can become more human and more collaborative. 

Join us from 16 till 21 December 2022 at Les Halles de Schaerbeek! 

Concept & circography: Alexander Vantournhout

Artistic collaborators: Axel Guérin & Emmi Väisänen

Created in collaboration with and performed by 3rd year ESAC students: Iliana Atamaniuk, Daniel Lovera Bautista, Chung Chia Hung, Karl Dahl, Lorena Di Bello, Alexandre Duran Davins, Selma Hellmann, Annika Koljonen, Nemo Mass, Viviane Miehe, Linh-Phuong Tran, Sirje Tolonen, Stav Zelniker

Outside eye: Charlotte Cétaire & Mélusine Lavinet Drouet

Light design: Tim Oelbrandt

Production: ESAC

Coproduction: not standing

TRY OUT

La forme que vous allez découvrir est une performance, un mélange de processus des plus sombres aux plus brillants qui découlent de l’esprit du travail collectif.

Vous serez guidés au travers de couloirs obscurs et recoins tordus où les rôles se libèrent de tout archétype.

C’est une manifestation physique, de la même manière que la vapeur d’une eau en pleine ébullition qui doit trouver à s’échapper par n’importe quel moyen. Accompagnée de mélodies techno des années 2010, n’est-ce pas le meilleur moyen de lâcher prise ? C’est à cet instant fugace que vous percevrez la puissance qui émane d’un groupe – le collectif.

Conception et mise en scène : Micha Goldberg avec les étudiants de troisième année de l’Ecole supérieure des arts du cirque.

Distribution : Ignacio Aparicio Pardo, Carlos David Barquero Cardenas, Helena Berger, Julian Blum, Beatriz Dos Santos Duarte, Sofia Belen Enriquez Martinez, Andrea Gonzales Vazquez, Elise Martin, Mia Mattenklott, Ana Julia Moro Brene, Ruben Olave Fontalva, Hugo Pernel, Lucas Pierredon, Abdiel Ramos Lucas, Laleshka Salas Salazar, Alix Schils, Laila Smith, Marco Tulio Solis Fallas.

REAL // UGLY // SPARKLING

Atelier collectif de troisième année mis en scène par Gaël Santisteva et la compagnie Gilbert & Stock.

Traverser un cursus d’école d’art c’est un peu comme entrer en phase de fermentation.
On pourrait faire de manière ludique une analogie entre la privation d’oxygène nécessaire à la fermentation et la mise en conditions spécifiques induite par l’apprentissage intensif d’une discipline artistique.
Dans les deux cas un processus de transformation s’enclenche.
Cette mutation peut présager du pire comme du meilleur et même alterner de l’un à l’autre de manière imprévisible, un peu comme lorsqu’on fait des conserves lacto-fermentées et qu’on recherche un résultat délicieux, merveilleux, excellent.
Partant de ce constat nous avons essayé de creuser la question de la laideur, du non bienvenu, du non convenu, et d’accepter ces inattendus avec dérision.
Nous avons mis tout ça en miroir avec la réalité sans fard d’une vie d’entrainement, sans jamais oublier la brillance de certaines fulgurances propre au cirque, et nous sommes arrivés ensemble avec les 18 étudiants de cette promotion à construire un objet scénique:

REAL // UGLY // SPARKLING
REEL // LAID // BRILLANT

IT’S NOW

It’s Now est une invitation à suspendre le temps, à regarder, à sentir l’espace puis à se mettre en jeu. Poser les agrès au sol et composer. A la recherche d’une harmonie, faite de rythmes et de couleurs, de respirations et de corps en apnée, la page blanche se remplit peu à peu, des images apparaissent et se dissolvent dans un chaos ordonné. Une traversée du Nord au Sud, au rythme des chants du Choeur de Pashiva, mêlant écriture additionnelle et performance.

dirigé par Fatou Traoré

BANG!
Un spectacle mis en scène par Claudio Stellato
et Nicanor de Elia avec les étudiants de troisième année
de l’école Supérieure des Arts du Cirque de Bruxelles
Bang! s’annonce comme une suite de brèves séquences,
sans fil conducteur autre que les corps des interprètes, poussés à bout. Etats-limites, sollicitations physiques démesurées, impératifs d’actions contradictoires, sont les maîtres-mots de ces actes à la frontière de la performance. Pour tenter de produire, dans une dramaturgie émanant du corps, toute en oppositions de force et de fragilité, de résistance et de reddition, d’endurance et d’épuisement, un burlesque de l’extrême, un humour (forcément un peu noir) de l’identité malmenée.
Avec : Sergio Alvarez Pardo, Diego Arias Guirles, Joris Baltz, Josefina Castro Pereyra Soler, Oscar de Nova de la Fuente, Laureline Dubois, Julieta Martin, Audrey Minaud, Sergio Ortiz Cabrera, Guillermo Pastor Lopez Beltran, Hanan Vandenberghe, Violette Wauters, Léah Wolff, Juho Yrjola
Un minuto
un spectacle mis en scène par Roberto Magro, musique de Simon Thierrée avec les étudiants de troisième année de l’Ecole supérieure des arts du cirque.
Inspiré par l’idée de « moment unique et heureux » tel que l’évoque le poète Mario Benedetti, Roberto Magro propose aux étudiants de l’ESAC de se focaliser sur l’instant et son importance. Comment pourrait surgir, de la routine du quotidien, ne serait-ce qu’un éclair de joie extraordinaire?
Comment déjouer les cadres, les habitudes, les certitudes confortables? Comment faire advenir l’épiphanie, cette révélation à soi-même de ce qu’on ignorait receler, disons la promesse d’un papillon?
Une minute ! Vous le sentez ce parfum du vide ?
Avec : Jaimee-Elizabeth Allen, Rosa-Maria Autio, Léon Borgens, Vincent Bruyninckx, Julio Calero Ferre, Andreu Casadella I Oller, Mikayla Dinsdale, Daniel Esteban Lorenzo, Léonardo Garcia Rodriguez, Iara Gueller, Anna-Katharina Herkt, Carlos Landaeta Meneses, Hedda Liukkala, Ward Mortier, Gianna Sutterlet, Daniel Torralbo Perez, Hanan Vandenberghe, Jeromy Zwick.
Avec l’aide de Jean Michel Guy, Milan Herich et Sara Sguotti.
Halles de Schaerbeek
Rue Royale Sainte-Marie, 22 1030 Bruxelles
infos et réservations : +32 2 218 21 07
reservation@halles.be
Joue contre Joue
un spectacle mis en scène par Christian Lucas et le Cheptel Aleïkoum avec les étudiants de troisième année de l’Ecole supérieure des arts du cirque
« Tout comme le fer aiguise le fer, l’homme s’aiguise avec l’homme » (Proverbe 27 : 17).
Joue contre joue, qui aurait aussi bien pu s’appeler « joute contre jouxte » , décline comme autant de jeux les attributs qui caractérisent les collectifs de cirque : engagement, insolence, provocation, confiance, plaisir, douleur, affection, tendresse, érotisme. Variété des propositions et frivolité des jeux. Une fête, pour ne pas se prendre au sérieux et que le masque de la fantaisie libère la gravité de sa pesanteur. Une réjouissance, où il ne s’agit pas « d’avoir la peau » de l’autre, mais d’y voyager.
Avec : Nahuel Fernando Broin, Mikayla Dinsdale, Nicole Felix Rodrigues, Rocio Aimé Garrote, Camille Judic, Mikail Karahan, Christan König, Ellen Leonardsson, Antoine Linsale, Luca Lugari, Anne-Julia Neumann, Mélissa Roguier, Diego Salles, Johan Santiago Aponte, Mary Schroeder, Julia Tesson.
Halles de Schaerbeek Rue Royale Sainte-Marie 22, 1030 Bruxelles
Infos et réservations : +32 2 218 21 07 reservation@halles.be
FOS’Semblant
Spectacle mis en scène par la compagnie l’MRG’ée – Marlène Rubinelli – Giordano avec les étudiants de troisième année de l’Ecole supérieure des arts du cirque du 11 au 14 décembre 2019 à 20h30 et le 15 décembre 2019 à 15h
Au commencement s’offre ce volume, arène moderne circassienne. Cette salle vide qui fait claquer les pas de gauche à droite, de haut en bas. Ce gradin vide qui vient lécher les bords du plateau.
L’immensité de cet espace scénique éclate au ventre et instinctivement surgit ce besoin de le contraindre pour y amener du mouvement et de le triturer pour nous décaler.
Quatre murs épais empêchent toute fuite possible, on ne peut que prendre son élan
Le frontal m’amène inexorablement à entrevoir toute forme artistique comme un dialogue entre deux entités, une confrontation entre un groupe qui se donne à voir et un groupe qui attend de voir quelque chose.
Ce groupe a 20 ans et danse sur ce monde qu’il s’apprête à quitter,
Dans la transe
Dans les nuits blanches
Dans les pas des pistes de danse
Les traces de leurs corps dégoulinants d’énergie susurrent
Et débordent leurs façons d’être au monde.
//
To start with, there is a voluminous space. typically inhabited in the form of a modern circus arena. This empty room echoes each step, from left to right, from floor to ceiling.
The vacant seats hugging up to the brim of the stage.
The immensity of this stage space puts a pit in the stomach and instinctively emerges a need to district and confine in order to bring movements and grind to shift us.
Four thick walls preventing all escape, all that is left is to take the momentum.
The frontal perspective inexorably brings me to glimpse any artistic form as a dialogue between two entities, a confrontation between a group that gives itself to see, and a group waiting to see something.
This group of 20 years olds: a group that dances within this world that it is about to leave,
In the trance
In the sleepless nights
In the footsteps on the dancefloor
Traces of their bodies dripping with unsurrendering energy
And overflowing their ways of being in the world.
Avec : Daniel Agustin Alvarez Canter, Leoni Baumbusch, Emilia Luz Colusi, Ana Cecilia Echevarria Morales, Jesus Galan Cruz, Thibault Hoffreumon, Paul Krügener, Carla Kühne, Patrick Mc Master, Fabio Merante, Adolfo Nicolas Palma Neira, Victoria Perez Iacono, Kalani Ridolfi Dunn, Lucas Romero, Chaimae Salih, Luca Torrenzieri, Ariane Verdigel.
Turn over a new leaf
Spectacle mis en scène par Milan Herich et Petr Forman avec les étudiants de troisième année de l’Ecole supérieure des arts du cirque.
Quelles sont la raison, le sens ou la motivation pour lesquels un artiste de cirque choisit tel objet, tel instrument, tel outil, comme partenaire constant ? Cette relation à l’objet n’est-elle pas plus importante, plus excitante et plus intéressante que l’aptitude qu’on a à s’exercer avec celui-ci ? Plutôt que d’être notre adversaire, l’objet pourrait-il devenir – vraiment – notre partenaire ? Le rapport du circassien à l’objet est au cœur du nouveau spectacle collectif de l’ESAC. A force d’exploration intérieure, de dépouillement, de recherches approfondies et de coopérations diverses, une vingtaine de jeunes artistes cherchent la réconciliation avec les objets qui partagent leur art au quotidien.
What is the reason, the sense or motivation for which a circus artist chooses such object, such instrument, such tool, as a constant partner? Is the relation to the object more important, more exciting and more interesting than the ability that we have to practice with this one? Rather than being our opponent, could the object become our partner? The relationship between both of them is at the heart of the new collective show of ESAC. Through internal exploration, cooperative research and unlayering, twenty young artists look for reconciliation with the tools which share their art in day to day.
Avec :
  • Francisco Álvarez López
  • Francisco Miguel Cabral Saruga de Oliveira Simões
  • Marina Cherry, Wout Deneyer
  • Lucas Enriquez
  • Théo Enriquez
  • Nicolas Fuentes Navarro
  • Jesus Galan Cruz
  • Kurtis Garcia
  • Francesco Germini
  • Vejde Grind
  • Maximiliano Guffanti
  • Thibault Hoffreumon,
  • Juan David Jurado Muriel
  • Oriane Lautel
  • Carla Margarita Manrique Mendoza
  • Maiol Pruna Soler
  • Lucas Romero
  • Julia Tesson
équipe de création :
Milan Herich / mise en scène
Petr Forman / mise en scène
Simon Thierrée / musique
Emilie Koang / collaboration musicale
Vladimír Nemeček / lumières
Aymará Parola / collaboration
Martin Kilvady / collaboration
Manuel Ronda / collaboration